Librairie Ulysse

PAYS ET VOYAGES

14h-20h du mardi au vendredi et sur rendez-vous.
26, rue Saint Louis en l’Ile, 75004 Paris, France - + 33 (0)1 43 25 17 35
Métro : Pont-Marie - Bus : 67 Ile Saint-Louis, 86 Sully - Quai de Béthune

Et aussi du 20 Juin au 20 Septembre 2 bd de la Mer, 64700 Hendaye

Accueil > Prix Pierre Loti > Prix Pierre Loti 2019 : les concurrents

Prix Pierre Loti 2019 : les concurrents

Les concurrents du Prix Pierre Loti 2019 sont inscrits et mis en ligne au fur et à mesure et par ordre d’arrivée.
Les commentaires sont issus de la 4e de couverture.

Traversée, François Tabouret, P.O.L, 15 euros

Je me suis levé et nous avions quitté le port. Tout dans la cabine, vibrait au rythme lent de la machine : les placards, les portes, les corps. Cinq étages plus bas, comme réfugiés entre les piles de containers, au centre du bateau, les taureaux étaient immobiles, statues de poils et de cornes, figées de réflexion, enveloppes impassibles. Les moutons, en petite assemblée, mâchaient du foin autant parce que la faim les tiraillait que pour se donner une contenance.

Pyrénées-Highlands : Le Tour de la Grande-Bretagne à vélo pliant, Vincent Granouillac, 29 euros

Trois mois de voyage en France et sur les îles Britanniques avec Twisted, une bicyclette londonienne pliante. Ce mode de locomotion était une ruse de baroudeur expérimenté, Vincent put parcourir environ 3800km en pédalant mais autant en autostop et en transports en commun. Un récit proche de l’anthropologie avec un grand intérêt pour les autres, leur histoire, celle de leur peuple et de leur culture, le tout parsemé d’anecdotes pleines de bonne humeur.

Très Saint Père, Lettres ouvertes au pape François, Emmanuel Tagnarg, Salvator, 18 euros.

Partir pour Rome à pied en suivant la Via Francigena. Puis profiter de cette marche de 1074 kilomètres pour écrire dix-huit lettres personnelles, ferventes, au pape François. Apprendre ensuite que ces lettres avaient été lues avec attention au Vatican. Enfin pousser plus loin l’audace, en demandant à des personnalités - pas forcément chrétiennes - de prendre à leur tour la plume pour écrire, à titre personnel et en toute liberté au Saint-Père.

Welcome To Kiwiland, récit d’un aller et retour en Nouvelle-Zélande, Aby Cyclette, Michel Lafon, 20 euros

Le journal de bord drôle et émouvant d’une jeune alsacienne backpacker qui s’installe en Nouvelle-Zélande et rêve d’apprendre le « Haka ». Soutenue une dynastie familiale d’artistes, elle dessine depuis toute petite. En attendant un visa permanent pour le Canada, elle obtient un visa d’un an pour découvrir les Maoris et les kiwis. Elle revient de Nouvelle-Zélande avec trois cent pages de Bandes dessinées truffées de conseils pratiques à tous ceux et celles qui rêvent d’y séjourner.

Voyage en France buissonnière, Louis Meunier, Kero, 17 euros

Quand une de ses amies évoque le projet de parcourir la France à cheval pour aller à la rencontre de ceux qui révolutionnent le terroir,Louis accepte aussitôt de l’accompagner. De Paris à Marseille, en empruntant la « diagonale du vide », ils vont sillonner les routes et les campagnes d’un pays en pleine mutation. Du jeune berger de Fontainebleau à Hubert Reeves, ils croiseront des personnages hauts en couleur qui essayent, à leur échelle, de changer le monde.

Patagonie, tutoyer l’infini Géraldine des Cressonnières, l’Harmatttan, 20 euros

Mexique, Équateur, Argentin, Chili pour elle, Rwanda, Congo pour lui.
Ensemble pour l’éternité : la Patagonie.
La Patagonie est une maitresse exigeante,dure, sauvage, souvent un peu folle, toujours extrême ; leur épopée, un parcours initiatique ponctué de hasards inconcevables, de rencontres magiques, de trahisons, de victoires perdues, d’épreuves au goût de cendres, d’exploits délicieux, de lumière, d’humour.

Wanderlandz, Valérian MacRabbit, Carnets d’Askalie

Rendu fou par la Lune, le parfum des fleurs, une vibration soudaine,
l’insecte fond et vire, inconscient des chemins tracés.
Il explore mille îles, ouvre les mers,
s’éveille aux pôles et s’éteint en Orient .
Sa trajectoire n’obeit à aucune règle,
Il fuit, atteint, choque dans une éblouissante vanité.
Nulle autre quête que celle d’être, d’avancer, toujours et encore.

La Maison des Hommes, Daniel Vigne, Les éditions du Pacifique, 20euros

Tandis que les gratte-ciel poussent à Port-Moresby, capitale de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, la société papoue et les peuples qui la composent sont en pleine confusion. Comment profiter des bienfaits du monde moderne sans participer à sa propre acculturation ? A la croisée des genres nous sommes conduits dans un pays qui voit s’évanouir ces sociétés dites primitives, poussées à la déliquescence par les messies miniers et les ingénieurs de la foi...

Ivre de steppes , Marc Alaux, Transboreal, 19,90 euros

Marc Alaux s’est retiré le temps d’un hiver, dans les montagnes de l’ouest de la Mongolie, pour s’initier au métier de berger et pour se nourrir de silence et d’espace : « et je me suis laissé pousser vers la yourte. Sa porte ouverte a libéré un parfum d’herbes mâchonnées - le feu de bouse séchée flambait dans le poêle. Sous une pluie de regards, je me suis assis au fond à gauche, à la place des invités, à côté des êtres que j’allais côtoyer et, finalement, aimer de toute mon âme. »

De Tahiti à Singapour, Jean-François Diné, Ed.Eau d’Automne, 9,90 euros

Avec ses deux enfants de huit et neuf ans, Jean-François a parcouru le monde. Mais arrive un âge où l’attrait du voyage ne suffit plus à compenser une certaine vie sociale à laquelle tout ado aspire. Céline décide de retourner chez sa mère à Paris. Pour Victor retourner en France, il n’en est pas question ! Il existe en effet un lycée français sur la côte est de l’Inde qui accepte de l’accueillir pour lui faire passer son bac. Mais l’Inde est loin de Tahiti..

Un thé chez les tigres .Journal d’un buveur de thé à Darjeeling et au Népal Gilles Brochard, Pierre-Guillaume de Roux, 24 euros

La magie du précieux breuvage opère peu à peu au gré des rencontres, des portraits, des destins, des jardins inexplorés et des dégustations quotidiennes. Tandis que les montagnes himalayennes, surgissant des guirlandes de brume, prennent peu à peu la dimension d’une inoubliable révélation. Rajan Banerjee, le roi du thé Makaïbari, debout devant ses tigres empaillés, en livre la quintessence : « dès que le thé est servi, il raconte des senteurs et une histoire. »

La France en diagonale : De Menton à Porspoder, une aventure à vélo-stepper, Géralde Wairy, Sipayat, 15 euros.

Les hommes aiment à se lancer des défis et pour les relever créent des symboles. Depuis 1930, rallier à vélo dans un temps imparti deux sommets non consécutifs de l’Hexagone en est un. Les cyclistes font alors « une Diagonale ». Celle qui relie Menton dans les Alpes-Maritimes à Porspoder, dans le Finistère, s’appelle la « Diagonale royale » ; le Compostelle des cyclo-randonneurs. La réaliser sur un engin de fitness conduit à de surprenantes rencontres.

ESCALES, Les pérégrinations d’un diplomate, Jean-Michel Gaussot, l’Harmattan, 19,50 euros

L’exceptionnelle diversité des postes qui ont été confiés à Jean-Michel Gaussot sur quatre continents, en Equateur, au Togo, au Chili , aux Pays- Bas entre autres, comme des situations - souvent insolites- auxquelles il s’est trouvé confronté contribue à faire de ce livre un passionnant voyage dont chaque escale présente un intérêt singulier. Il est membre de la commission d’enrichissement de la langue française (CELF). Il est aussi actif dans différentes associations de mémoire de la Déportation.

La latitude des pas - La latitud de los pasos, Olenka Carrasco , ediciones casiopea, 20 euros.

« Il y a peu , un passionné des avions m’a dit que voler n’était en fait qu’ouvrir les ailes et laisser le vent les caresser... marcher doit donc être élancer le pied et laisser le Chemin nous embrasser. »Avec ces mots, Olenka Carrasco publie un journal des sensations, des réflexions et des moments que le Chemin de Saint Jacques lui donne. « Me voilà, comprenant que Saint Jacques n’est pas la fin d’un Chemin, mais le commencement d’une nouvelle manière de marcher ».

Les Platanes d’Istanbul, Tassia Trifiatis-Tezgel, Caroline Lavergne, Editions du Passage, 19,50 euros

« Un jour de 2011, mon mari H. et moi avons tout quitté pour déménager à Istanbul. Lui y retournait aprés diax ans ; moi j’y allais pour la première fois, sans savoir si je reviendrais. Les yeux grands ouverts, j’ai fait mes papiers comme si j’allais rester. » Tassia est née à Montreal mais vient de partout.
Après quelques années passées en Turquie, elle vit présentement à Toronto avec son mari et leur fils. A mi-chemin entre la chronique de voyage et le journal intime.

Le Tour de la France par deux enfants d’aujourd’hui, Pierre Adrian, Philibert Humm, Equateurs 20 euros.

Voilà nos deux enfants partis pour un road trip drôlatique à travers l’histoire et la géographie, la littérature et la mécanique, les métiers d’hier et d’aujourd’hui. La France change mais rien ne compte plus que l’instant présent, le bonheur buissonnier des paysages et des rencontres.
Des villes fortifiées aux matchs de football, des cathédrales aux bars PMU, ce récit est une valse à deux temps sur les routes de la France, de l’enfance et de l’amitié.

PETITE, Sarah Gysler, Equateurs, 18 euros

« A vingt ans, j’ai arrêté d’écouter les gens et je suis partie. Seule, en stop et sans un sou en poche. J’ai traversé l’Europe jusqu’au Cap Nord, sans autre but que de ne pas pourrir chez moi. On peut dire que j’ai fui. C’était mon premier grand voyage. » Dans ce livre, j’ai voulu raconter mes errances, mes chutes et comment la route m’a sauvée". Ce livre est un roman d’apprentissage foudroyant, celui d’une petite fille qui transforme sa colère en odyssée.

« L’Esprit de Famille, 77 positions libanaises », François Beaune, Elyzad, 16€

Collecte d’Histoires vraies au Liban qui permettent de mieux comprendre cet esprit de famille propre au monde méditerranéen, et sans doute à toutes les sociétés oscillant, comme c’est le cas au Liban, entre un système politique démocratique et une société fonctionnant encore selon les modes communautaires et clanique. Par leur côté savoureux, cocasse ou même dramatique,ce sont mille manières de questionner cet esprit, de le défier, et de le rejeter, dans la quête difficile de liberté individuelle.

« JAPON, à pied sous les volcans », Nicolas Jolivot, HongFei, 23 euros

Nicolas Jolivot, artiste plasticien, poursuit son témoignage du monde. Il est allé au Japon pour découvrir ce pays. Il a aussitôt été aimanté par le Mont Aso, l’un des plus grands volcans de la planète. Son carnet rapporte les paysages, raconte les rencontres et la vie quotidienne de ceux qui vivent sur les pentes de ces montagnes funestes ou bénéfiques.Un voyage au pas lent avec pour tout bagage un carnet, un crayon, une tente, un bob« ridicule » et Wilson le sac à dos.

Invincible Armada

Dans le sillage de l’invincible Armada, Laurent Joffrin, Paulsen, 19,50 euros

C’était un soir de novembre à Ramsgate. Pleg Mor roulait doucement au mouillage. Je racontais à l’équipage l’odyssée de l’invincible Armada lancée à l’assaut de l’Angleterre protestante, quand l’idée apparut : pourquoi ne pas refaire sur mon voilier le périple de la flotte espagnole, dont le sort funeste a changé le cours de l’histoire ? Un voyage dans l’espace et dans le temps. Un livre de mer qui serait aussi un livre d’histoire. Un esquif de onze mètres qui revisite les stations du calvaire de l’Armada.

Vol au-dessus de l’Himalaya, Jean-Yves Fredriksen, Paulsen, 25euros

Volant jusqu’à plus de 6 000 mètres dans des conditions souvent extrêmes, l’auteur a réussi un exploit inédit : la première traversée de l’Himalaya en vol bivouac et en autonomie. Il en rapporte le récit intimiste d’un voyage solitaire et solidaire, avec ses joies, ses rencontres, ses accidents, et ses moments de doute. Son sac de 50 kilos contient : parapente, vivres, tente, duvet, réchaud...Et un violon pour adoucir les soirées solitaires et faciliter les rencontres.

J’irai manger des khorovadz, 6 250 km à vélo couché du Vercors au Caucase,Marc Brunet , 19 euros.

Sans aucune expérience de ce genre d’aventure, de Valence, il a rallier Erevan, capitale de l’Arménie. Ce voyage s’inscrivait dans une démarche de solidarité afin de récolter des dons pour la réhabilitation de l’école maternelle de Chirakamout. Ce périple lui a donné un nouveau regard sur la capacité de l’humain à être généreux même dans un contexte difficile, et à modifié son propre comportement au quotidien. Le récit confession d’un voyage initiatique.

lundi 14 janvier 2019, par Catherine Domain